Mise en scène de Françoise Nahon
 
 
Avec
 
Jacques, le mari nerveux : Edouard Pesquet-Ardisson / Gilles Gorlier
Georges, l’ami désabusé : Florent Latreille / Thibaut Legrand
Charlotte, l’invitée délaissée : Chloé Bresson / Diane Ceschel
Martine, l’hôtesse stressée : Elodie Julien
Fred le jeune frère joueur invétéré : Gilles Boucher
Création de l’affiche : Jeff
Musique originale : Tony et Quentin Munoz


Le pitch
 
Jacques et Martine sont très excités.
Ils accueillent ce soir de vieux amis qu’ils n’ont pas revus depuis dix ans : Charlotte, et son mari devenu une célébrité de la télévision.
Mais les invités ont plus de deux heures de retard, ce qui détruit l’humeur de Georges, l’ami du couple, qui habite chez eux depuis plusieurs mois.
La présence de celui qui a réussi, provoque admiration, envie, agressivité.
Tout se passe dans le salon mais c’est dans la cuisine que tout se  joue : là où les convives viennent régler leurs comptes !
Une louche de regrets, un soupçon de ressentiments et une pincée de poker pour un repas très salé…une véritable soupe de sentiments et une vision très assaisonnée du couple, pour rire… et grimacer.
Une comédie acerbe, une vision peu tendre de ces « bobos » et de leurs « dépendances ».
Les spectres de la réussite sociale et de l’accomplissement de soi s’affrontent sur le ring des illusions perdues…